Coup de cœur: Joséphine Baker de Jean Laurent Bocquet et Catel Muller.

Lorsque l'on prononce le nom de Joséphine Baker, la première image qui nous vient en tête est sans doute celle d'une danseuse qui danse juste vêtue d'un pagne sur des airs de jazz. Pour autant, la jolie femme à la peau ébène n'a pas toujours eu la vie facile.

Une BD au graphisme souvent volute où des nombreux détails sont représentés dans les vignettes comme les expressions des personnages et les décors de l'arrière plan. Rien n'a été oublié aussi bien dans le scénario de Bocquet que dans le dessin de Catel.

 

Maintenant dans les bacs (de bandes dessinées)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.